Newsletter

Contact direct

Portable: +237 77 52 62 56 / 94 82 88 06
Tel: +237 22 21 99 25
Domicile: +237 22 22 60 61
Adresse: BP. 8 Yaoundé, Cameroon
E-mail: info@atangana-eteme-emeran.com

                           Nous ecrire

9 visiteurs en ce moment

total visiteurs





Accueil > Biographie

4. Biographie

Dernier ajout : 1er mars 2012.

Biographie d’Eméran ATANGANA ETEME :

M. ATANGANA ETEME Eméran est né le 18 Novembre 1958 à Minkama, une localité située à 35 kilomètres au nord de Yaoundé. Juriste, administrativiste, constitutionaliste, il est également un homme de terrain qui a servi tour à tour comme sous-préfet dans diverses localités de la République. il dispense des enseignements de droit administratif et précisément de Police Municipale et de Polices Spéciales à l’Ecole Nationale d’Administration et de Magistrature de Yaoundé au Cameroun depuis 1994. Il est directeur des affaires générales au Ministère du Développement Urbain et de l’Habitat.

Il est l’auteur de nombreux articles dans le domaine de la décentralisation et de la police municipale et a dirigé de nombreux mémoires de fin d’études à l’ENAM.

Absorbé par la passion du beau, du vrai, du juste, il cultive la distance, la solitude, l’objectivité et l’impersonnalité, toutes choses qui font fuir le goût de la facilité, le lyrisme personnel et favorisent le culte de l’effort. Utopiste, l’intéressé pense que l’utopie n’est que l’envers du réel, récit en creux d’un ordre actuel, et relève d’une capacité à concevoir du nouveau à partir des éléments qui existent déjà ; en même temps qu’elle construit et imagine une société autre, elle donne des fondements théoriques nouveaux qui permettent de penser un changement qui était considéré comme impossible. Il est de ceux qui croient que penser l’utopie, ce n’est pas l’attaquer mais en faire apparaître la fécondité. L’utopie me semble-t-il n’est qu’une réalité antérieurement vécue et dont on n’a que la réminiscence.

L’homme à la naissance est une potentialité, une possibilité susceptible de se réaliser.

Si on ne se réalise pas, on a le sentiment d’un manque. C’est là que l’utopie prend toute sa raison d’etre. Chaque citoyen du monde doit se réaliser et réaliser son environnement, local, national et international, sans quoi la vie ne vaut pas la peine d’avoir été vécue. Cette exigence est plus impérative pour nous autres africains qui sommes encore dans un environnement dont la virginité structurelle et infrastructurelle contrastent avec un monde en pleine mutation scientifique, technologique et culturelle.

Le monde est un puzzle où il y’a encore beaucoup de pièces manquantes à combler par les habitants de la planète quelle que soit leur race, leur couleur, leur implantation géographique, leur religion. Chacun de nous doit justifier son existence sur cette terre par des actions en faveur du développement et du mieux être collectif et individuel.

C’est dans cet esprit que je place mes interventions sur Internet : apporter ma contribution à l’avancement de l’humanité en général et de mon pays en particulier.